Colloque du 7 octobre 2011: l’ouverture du dialogue public:

Discours de Catherine Gras

Mot d’accueil du président Mariotti

Message de M. Sauvadet, Ministre de la fonction publique

Message de Mme Valérie Pecresse, Ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’Etat – Porte-parole du gouvernement

Compte-rendu de la table ronde

Voir les photos du colloque du 7 octobre 2011

Discours de Catherine Gras

Je vous remercie d’avoir répondu à notre invitation et je suis heureuse de vous accueillir au Conseil économique, social et environnemental. En effet, cette institution représente la diversité de la société française et je suis heureuse que notre association ait pu naître au CESE. Comme vous le savez, elle est la troisième assemblée de notre République et elle constitue un lieu de débat et de collaboration mais aussi de dialogue dans les champs économique, social et environnemental. Nous sommes particulièrement honorés de pouvoir nous réunir aujourd’hui au CESE. Je souhaiterais ajouter que le CESE représente une inspiration pour notre association et je souhaite remercier les Présidents Delevoye et Mariotti de nous y accueillir.

Je souhaite également remercier les mots qui viennent d’être lus des deux Ministres, Mme Pécresse et M. Sauvadet pour les messages de soutien qu’ils nous font parvenir et qui sont en lien direct avec nos réflexions. Galilée.sp est constitué de fonctionnaires, placés sous l’autorité de Ministres, et notre association souhaite travailler dans un cadre institutionnel en cohérence avec notre métier et notre statut.

Qui sommes-nous aujourd’hui ? Nous sommes 40 membres fondateurs. Qu’est-ce qui nous a guidés ? Nous avons tous, dans l’exercice de nos professions, senti l’urgence de la situation, l’« urgence de la métamorphose », selon le titre de l’ouvrage de Jacques Robin et Laurence Baranski. Nous travaillons aujourd’hui dans le service public qui connait des restructurations et des réformes profondes, nées de l’urgence que nous ressentons pour notre pays et pour son efficacité. La société française est en profonde mutation. Nous sentons un fort engagement de nos collaborateurs. Nous constatons également la complexité des attentes des usagers et des citoyens. Nous voulons faire face à ces évolutions et aider à réussir cette métamorphose. Les membres fondateurs de Galilée.sp ont un souhait et une volonté d’agir en prenant leurs responsabilités : en proposant, en expérimentant et en évaluant mais aussi en témoignant. Nous avons des valeurs à la fois simples et fortes puisque nous sommes pour une fonction publique en mouvement, pour une fonction publique anticipatrice, et pour une fonction publique qui confie à ses agents des métiers et des missions qu’ils exercent avec efficacité et professionnalisme. Galilée.sp a vocation à se développer et donc nous sommes prêts à accueillir l’ensemble des dirigeants de la fonction publique. Nous avons une forte envie de rassembler et nous souhaitons une association qui anticipe, qui fasse des propositions et qui s’engage.

Pour cela, nous avons choisi un cadre de travail ambitieux avec trois axes :

– le développement et le soutien de l’initiative, de l’innovation et de la stratégie managériales en accompagnant le changement par le coaching d’organisation, d’équipe et de dirigeants et en développant le potentiel des seniors ;

-la gouvernance publique et sa lisibilité en adressant la certification des comptes publics, la performance, la déontologie des parcours des hauts potentiels de l’Etat ainsi que la régulation des services publics ;

– le développement des échanges intergénérationnels et la valorisation de la contribution des jeunes à une fonction publique citoyenne.

Ce matin, nous avons constitué notre Conseil d’administration et notre bureau. Notre programme de travail se cible dès maintenant sur l’organisation d’un colloque fin janvier 2012 sur les séniors dans le service public et sur le soutien à la mise en place d’expériences pilote de coaching d’équipes (gestion de services d’accompagnement aux entreprises artisanales à la Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat en Ile de France, établissements de formations, laboratoires de recherche scientifique).

Mot d’accueil du président Mariotti

Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les Directeurs, Mesdames et Messieurs,

C’est un événement important qu’accueille aujourd’hui le Conseil économique, social et environnemental.

Le Président Delevoye qui soutient l’initiative de Galilée.spr vous prie de bien vouloir l’excuser : il a été retenu dans sa circonscription mais vous fait dire par ce message tout le bien qu’il manifeste à l’égard de vos travaux.

Le Président Jean-Alain Mariotti aurait souhaité pouvoir être présent aujourd’hui pour participer à la discussion de cet après-midi, mais il était engagé de longue date au Parlement européen avec plusieurs membres de la section de l’Aménagement durable des territoires, qu’il préside.

Il a donc tenu à faire lire ce message d’amitié pour cette démarche aujourd’hui initiée par des dirigeants publics et fonctionnaires, qui lui semble pertinente.

« Le Conseil économique, social et environnemental a, de manière directe, consacré peu de ses travaux à la fonction publique en tant que telle, même s’il a traité de la Fonction publique territoriale en 2001 dans l’étude : « La fonction publique territoriale, acteur de la décentralisation, de l’aménagement du territoire et du développement local », rapportée par Michel Antoine Rognard.

Le Conseil a en revanche abordé à diverses reprises la question des services publics, de manière générale ou sectorielle. J’en veux pour preuve l’avis sur « Services publics, services au public », dont j’ai été le rapporteur en 2006 au nom de la section des économies régionales et de l’aménagement du territoire.

Cet avis soulignait les mutations auxquelles sont confrontés les services publics, l’accroissement des inégalités d’accès aux services qui en découlent et la nécessité d’opérer des choix dans un contexte de limitation des capacités financières que la collectivité peut y consacrer. Le Conseil proposait de s’appuyer sur la notion de services au public, considérés comme l’ensemble des services publics et privés indispensables à la vie des populations et des territoires et formulait plusieurs propositions. Le CESE relevait que, si le service rendu prime sur le statut juridique, il importe que la puissance publique en conserve la maîtrise et que l’État reste garant de l’intérêt général.

Parmi les autres avis consacrés par le CESE à des services publics, je me limiterai à évoquer les deux plus récents, sectoriels.

L’avis « Pôle emploi et la réforme du service public de l’emploi », rapporté par Daniel Jamme, dresse un bilan contrasté de la mise en œuvre de la réforme du service public de l’emploi, trois ans après la loi du 13 février 2008.

L’avis sur « Les inégalités à l’école » rapporté en 2011 par Xavier Nau, constate que notre système éducatif ne parvient plus à atténuer les inégalités de départ face à la réussite scolaire, les inégalités en la matière étant corrélées aux inégalités sociales et culturelles des familles.

Un rapport et avis sur « Quelles missions et quelle organisation de l’État dans les territoires », rapporté par Jacqueline Doneddu, est aussi en cours d’élaboration au sein de la section que je préside.

Vous voyez que le CESE attache une grande importance aux services publics, à leur fonctionnement au service de l’intérêt général et à la manière dont sont conduites les réformes qui leur sont appliquées.

Je comprends que vos travaux de la matinée se sont concentrés sur un thème important : l’efficacité managériale dans le service public. Il semble que votre approche pragmatique vous ai conduit à sélectionner, pour l’instant, deux priorités : d’une part, l’introduction de démarches innovantes avec l’utilisation à bon escient de coaching mérite d’être soutenue et, d’autre part, le développement et la mobilisation du potentiel des seniors est une nécessité et correspond à une attente.

Le CESE a traité à plusieurs reprises de la gestion prévisionnelle des âges et de la mobilisation du potentiel des seniors. L’avis: « Seniors et cité », rapporté en 2009 par Monique Boutrand appelait ainsi à favoriser les transitions entre travail et retraite, notamment en développant le tutorat et la transmission de l’expérience entre les salariés ou agents séniors et les jeunes au sein des entreprises et des administrations.

Ici au CESE, nous sommes donc très intéressés par vos débats sur ces deux thématiques et attendons avec impatience les actes que vous publierez.

Un dernier mot, pour saluer la promotrice et aujourd’hui Présidente de Galilée.sp, chère Catherine Gras, pour l’initiative qu’elle a engagée. Je connais et apprécie assez la ténacité, le dynamisme et les compétences de Catherine, que j’assure de ma très fidèle amitié, pour être confiant quant à l’avenir de cette démarche.

Je lui souhaite, ainsi qu’aux membres de son bureau et de son conseil d’administration, et à tous ses adhérents, un grand succès dans leur travaux et mes félicitations pour cette heureuse initiative qui, je l’espère permettra de nourrir nos débats et d’éclairer les décisions des décideurs publics.

Je vous remercie.

Message de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique

« J’ai pris connaissance, avec le plus grand intérêt, de la constitution de l’association Galilée.sp dont la réunion inaugurale se tiendra le vendredi 7 octobre.Je veux saluer cette initiative, les hauts-fonctionnaires et les dirigeants de services publics qui en sont à l’origine, en ce qu’elle constitue un nouveau témoignage de la vitalité et de la créativité de notre fonction publique.

L’adaptabilité du service rendu aux usagers constitue l’un des piliers de notre modèle de services publics. Ce principe nous commande à tous de répondre toujours plus efficacement aux nouvelles attentes et aux nouveaux besoins qui se font jour dans notre société. L’innovation, l’expérimentation, l’échange autour des bonnes pratiques sont donc bien au cœur de nos missions.

Souhaitant à votre association tout le succès qu’elle mérite, je veux vous dire ma disponibilité ainsi que celle de mes équipes, pour vous recevoir et échanger avec vous autour de l’avenir que nous souhaitons pour nos services publics. « .

Message de Mme Valérie Pecresse, Ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’Etat – Porte-parole du gouvernement

La Présidente de Galilée.sp a informé Mme Valérie Pécresse de la démarche entreprise par notre association et a rencontré un membre de son cabinet chargé de la Réforme de l’Etat et en liaison avec le Cabinet de M. Sauvadet. La Ministre l’a assurée suivre de près cette initiative et essaiera de la faciliter en tant que de besoin.

Compte-rendu de la table ronde

A l’issue des messages du Président Mariotti, de Mme Pécresse et de M. Sauvadet ainsi que du mot de bienvenue de Catherine Gras, un dialogue public a été initié avec l’assistance composée d’environ 80 personnes à l’issue des cinq interventions ci-dessous.

  • Intervention de Christophe GROLLEAU

Christophe Grolleau, joueur puis entraineur de club de seconde division de rugby a amené deux clubs de l’Ouest de la France (Saint-Nazaire et Vannes) dans les 40 meilleurs clubs français, en tant qu’entraineur, puis directeur général.

Monsieur Grolleau est actuellement à HEC PARIS pour affiner son expertise dans l’accompagnement au changement de l’individu, d’une équipe quelle qu’elle soit, d’une organisation dans sa globalité. Christophe Grolleau nous a fait partager son expérience de la performance dans le cadre d’une équipe de sport. Il a fait un clin d’œil à la veille des quarts de finales de la coupe du monde de rugby en annonçant la victoire de l’équipe de France et a fait partager à l’assistance la dimension émotionnelle mais aussi physique pour manager une équipe. In fine, il a appelé à la constitution d’une équipe de France de la fonction publique.

  • François CHAMBON, directeur de l’IRA de Metz

Monsieur Chambon a rappelé l’objectif de l’IRA qui est de former les futurs cadres de la fonction publique. Il a également mentionné les trois principaux axes de travail mis en place par les instituts régionaux d’administration en matière de formation de ces nouveaux fonctionnaires, à savoir la diversification des recrutements, la professionnalisation des cadres et la confrontation au monde réel, de l’administration dans un cadre interministériel mais aussi de l’entreprise.

  • Marie-Frédérique Do Couto, Secrétaire générale de la Chambre régionale de Métiers et de l’Artisanat d’Ile de France

Mme do Couto est également Présidente de l’association nationale des Secrétaires généraux des chambres régionales de Métiers et de l’Artisanat. Elle a évoqué, dans le cadre de la RGPP et de la restructuration des chambres de métiers et d’artisanat, le passage à la dimension régionale qui conduit à un repositionnement des dirigeants, notamment des directeurs départementaux. En Ile de France cette question suscite des questions managériales qu’il conviendrait d’accompagner. Dans ce cadre, la Chambre régionale des Métiers et de l’Artisanat s’est déclarée candidate au coaching.

  • Thierry COURTINE, Directeur de cabinet du Directeur général de la modernisation de l’Etat au ministère du budget, des comptes publics et de la Réforme de l’Etat

Thierry Courtine représentait François-Daniel MIGEON, Directeur général de la modernisation de l’Etat au ministère du budget, des comptes publics et de la Réforme de l’Etat qui n’était retenu par d’autres engagements. Monsieur Courtine a évoqué le fonctionnement pilote de la Direction générale de la modernisation de l’Etat. Structure de 150 personnes, elle est considérée aujourd’hui comme un laboratoire d’expérimentation. La DGME considère le coaching comme important et fait travailler selon des méthodes proches. Enfin, Monsieur Courtine s’est félicité de l’initiative de Galilée.sp et a indiqué que la DGME la soutenait.

  • Hervé BOULLANGER, Secrétaire général du Conseil supérieur de l’Ordre des Experts comptables

Monsieur Boullanger a articulé son intervention autour de deux thèmes importants. En premier lieu, le Secrétaire général a évoqué les propositions du Conseil de l’Ordre en matière de valeurs immatérielles. Pour la comptabilisation des valeurs immatérielles figure notamment la qualité du management. La présence d’une charte des valeurs est un élément mesurable, comprenant notamment le respect de la loi ou la probité, contrairement à d’autres critères beaucoup moins mesurables. Il a manifesté le souhait d’une fonction publique renforcée entourée d’équipes dirigeantes bénéficiant d’une professionnalisation accrue avec l’exigence d’une formation professionnelle tout au long de la carrière, cœur des débats de l’association Galilée.sp. Ces différents éléments peuvent alors être intégrés aux comptes de l’Etat, par exemple.

Conclusion de Catherine GRAS

La Présidente de Galilée.sp a remercié les intervenants et les participants au Dialogue public et s’est félicitée d’accueillir le soutien des deux premiers partenaires institutionnels de l’association, à savoir le Conseil économique, social et environnemental et le Conseil supérieur de l’Ordre des Experts comptables. La présidente s’est déclarée heureuse de travailler à l’avenir avec d’autres partenaires institutionnels, le moment venu, partageant les valeurs de l’association et l’accompagnant dans son programme de travail.

Photos du Colloque
rencontre du 22 novembre avec  Adrien BARON, conseiller de François SAUVADET, Ministre de la fonction publique: - Catherine GRAS  - Adrien BARON  - Patrice DIEBOLD - Pierre GOUDIN  - catherine GRAS  - Christophe GROLLEAU - Christian SCHAEFFER  - Pierre GOUDIN  - Christophe GROLLEAU - Lieke MADSEN  - Anne de BLIGNIERES-LEGERAUD  - Patrice DIEBOLD  - Marie-Hélène DESBAZEILLE  - Annie-Chemla-LAFAY Déjeuner au Restaurant du Conseil Economique, Social et Environnemental: - Isabelle VITTE-BLANCHARD  - Yannick GIRAULT  - Virginie GOHIN  - Patrice ADMENT  - Corine NASSOY Atelier Coaching: - Isabelle VITTE-BLANCHARD (assise)  - Corine NASSOY  - Jean-Frédérick LEPERS - Patrick TOULMET  - Corine NASSOY  - Isabelle VITTE-BLANCHARD- Pierre GOUDIN  - Marie-Hélène DESBAZEILLE  - Lieke MADSEN  1ère Assemblée générale de Galilée le 7 octobre au Conseil Economique, Social et Environnemental: -  Yannick GIRAULT  - Jean-frédérick LEPERS  - Catherine GRAS  - Jacques MARY

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s