Café économique du 8 octobre

L’UPR-ESS (Unité partenariale et de recherche pour l’économie sociale et solidaire) de Galilee.sp a organisé un café économique  consacré à la Ligue contre le cancer le 8 octobre 2012 au centre d’action sociale (CASC) de Bercy.

A  son invitation, le Professeur Jacqueline GODET, présidente nationale de la Ligue contre le cancer, a présenté
l’organisation et le fonctionnement de cette grande association fondée en 1918.

Représentée dans chaque département, la Ligue  agit grâce à un bénévolat puissant et engagé (720.000 adhérents et  13.000 bénévoles pour moins de 300 salariés). Son budget annuel est de 100 millions d’euros : il est alimenté par les dons, dont le montant moyen est de 45 euros.

La Ligue a trois missions : soutenir la recherche contre le cancer, prévenir et promouvoir le dépistage, accompagner les malades et leur famille. Elle a aussi une dimension internationale à travers notamment l’ALLIAM, coopération pour la Lutte contre le Cancer entre 27 pays du bassin méditerranéen et d’Afrique francophone.

Francis Flamain, cadre supérieur de la DGFIP et président de la Ligue contre le Cancer pour la Moselle a témoigné de son engagement bénévole de longue date et de l’intérêt qu’il peut y avoir, pour une association ESS telle que la Ligue contre le cancer, à bénéficier des compétences techniques (juridiques, administratives et comptables en particulier) de fonctionnaires de Bercy ou d’autres administrations.

Un débat nourri a eu lieu entre Jacqueline Godet, Francis Flamain, des adhérents de Galilee.sp, des fonctionnaires de Bercy, des personnalités du monde de l’entreprise et d’autres think tanks de la fonction publique autour des thèmes et des questions suivants :
– le bénévolat : son importance, sa motivation, la difficulté de recruter des bénévoles pour
la gouvernance des instances. Faut-il un statut pour les bénévoles ? Comment former les
bénévoles ?
– comment susciter un vivier de bénévoles au sein de la fonction publique et le
développer ?
– comment encourager à s’engager dans le bénévolat avant la retraite ?
– quels types de soutien les administrations d’Etat et  les collectivités territoriales peuvent-elles apporter? Une coordination au niveau des régions est-elle envisageable ?

L’UPR de Galilee.sp va continuer à travailler sur ces questions et organisera de nouveaux évènements pour faire connaître d’autres expériences d’ESS.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s