Nos orientations 2014

Galileesp  a fixé, lors de son assemblée générale du 29 novembre 2013, les orientations de son action pour l’année 2014. Vous les trouverez ci-dessous. Vous pourrez aussi prendre connaissance du rapport moral de l’Association pour l’année 2013, signé de sa présidente Catherine Gras, dans la rubrique « L’Association ».

Bonne lecture, et si ces orientations vous parlent, rejoignez-nous pour agir ensemble en 2014 !

La ligne directrice

« Au cours de l’année 2014, les travaux conduits par Galilée doivent s’inscrire dans la perspective de la modernisation de l’action publique sous contrainte budgétaire.

Le maintien des services publics auxquels nos concitoyens sont attachés, est rendu plus indispensable dans cette période de difficulté qui exige plus de solidarité et donc une présence maintenue de l’Etat et des services publics dans les territoires agissant de concert avec les autres collectivités publiques.

L’effort auquel les services publics sont confrontés est considérable : pour maintenir ce pilier fondateur de notre contrat social qui a une portée concrète dans la vie de chaque citoyen, il faut procéder à des réformes profondes.

Le service public doit mettre en œuvre plus qu’à aucun autre moment de son histoire, à l’exception peut-être de la libération, le principe d’adaptabilité.

Il nous faut rénover, réinventer le rôle de l’Etat et des services publics dans un contexte qui plus est de crise profonde et durable de nos finances publiques.

Il faut aussi le faire sans brutalité tant vis-à-vis des citoyens bénéficiaires des services publics au quotidien, que des agents publics.

Ce « mieux d’Etat » et des services publics exige une capacité à dégager de manière plus efficace les priorités de l’action publique alors que la demande sociale est plus pressante et que l’on observe une multiplication des missions des services publics dans une société devenue plus complexe (environnement, sécurité, éducation, etc).

C’est notamment à une refonte du modèle d’intervention de l’Etat dans la société qu’il faut aujourd’hui travailler.

La MAP est lancée, le Président a engagé « un choix de simplification » dont on attend qu’il simplifie la vie des citoyens et des entreprises.

Dans ce mouvement d’ensemble, qui interroge le management public, la conduite du changement, la motivation et l’engagement des fonctionnaires, Galilée doit à la place qui est la sienne jouer son rôle dans les divers compartiments de son projet d’actions. »

Ce message sera partagé sur le blog de l’association. Merci à Vincent DELPEY de l’avoir préparé.

Les projets des UPR pour 2014

UPR ESS : séminaire à Bercy le 29 janvier après midi avec remise du prix CIGAL (comme CIriec et Galilée) et petits déjeuners sous forme de « Matinales ».

UPR NIP : suivi de la mesure facilant le « retournement » des entreprises et petits déjeûners-débats avec des « économistes iconoclastes » sous formes de « Matinales ». Expérimentation d’usage un logiciel de « brainstorming ». Conçu et présenté par André LANGLOIS, il est administré et modéré par Bernard DELACROIX.

UPR VLAN : parution d’un ouvrage suite à une enquête interne et externe (interviews qualitatifs) analysée grâce à la TOB (« théorie organisationnelle de Berne »).

UPR E-ADMINISTRATION : proposition d’une nouvelle UPR dont le projet sera présenté par Virginie GOHIN, conceptrice du projet.

UPR FPTA (Fonctions publiques et territoires en Action) : Date de lancement à voir avec Alexis GOVCYAN et Gilles de SARS, co-concepteurs du projet. L’année 2014 étant une année d’élections territoriales, le caractère engagé sur les thématiques publiques mais « non partisan » de Galilée.sp sera pris en compte et respecté.

UPR Jeunes : A voir avec son président, Jean-Frédérick LEPERS.

Un séminaire stratégique pour le développement de l’association (premier semestre 2014)

Galilée.sp aura 3 ans en novembre 2014. Les trois premières années sont l’étape de la naissance et de l’enfance (« l’apprentissage de la marche en marchant »). Nous entrons bientôt dans notre « adolescence collective » qu’il faut structurer avant notre « âge adulte d’association »1.

Pour structurer notre « adolescence de collectif bénévole », il faut réinterroger notre vision stratégique initiale à partir de nos actions et expériences 2012-2013 : quelle identité de Galilée.sp avons nous commencé à construire ? Quelle identité construira notre développement de court, moyen et long terme ? A partir de là, quels sont nos objectifs de court, moyen et long terme ? Et concrètement, que mettons nous en œuvre pour cela ? De quoi parle t’on et comment nous exprimons nous ? Quel engagement associatif de chacun et pour chacun ?

Un séminaire stratégique sera organisé au premier semestre 2014 à l’intention des membres du CA et des membres de l’AG qui voudront bien y participer. Une équipe projet sera constituée autour d’Anne-Marie COURAGE qui pilotera le séminaire.

 

1 Partage de quelques notions derrière les mots :

L’enfant (« infans ») est celui qui ne parle pas, qui n’a pas la parole.

L’adulte est celui qui a grandi, qui parle et peut assumer la responsabilité de sa parole. Sa parole peut être écoutée, entendue, respectée et elle s’inscrit dans une filiation. Il la partage.

L’adolescent est celui qui est en train de grandir dans l’ordre de la parole.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s