Petit déjeuner du 23 septembre : « l’avenir de l’Euro » avec Bruno Moschetto

Bruno MoschettoMercredi 23 septembre 2015 se tenait  au Cercle des directeurs des ministères de l’économie à Bercy, un nouveau petit déjeuner – débat organisé par l’UPR « Nouvel impératif productif » (NIP).

Notre présidente Catherine Gras a présenté Galilée.sp et ses diverses activités.

Gilbert Deleuil, président de l’UPR  NIP a présenté l’intervenant et co-animé  les débats avec Catherine Gras

L’invité d’honneur était Bruno Moschetto,  ancien d’HEC et Sciences Po,  actuellement conseiller de la gérance de la Banque Delubac  et Cie,  ancien patron de banque, ancien  Ministre Conseiller au Mexique  et Conseiller Financier  à la direction du Trésor,  Maître de conférence à HEC et à l’Université Paris I, auteur de plusieurs ouvrages et Secrétaire national pour les questions économiques du MRC (Mouvement Républicain et Citoyen)..

Le thème portait sur un sujet d’une brûlante actualité : « l’Avenir de l’Euro ».

L’exposé de Bruno Moschetto était articulé autour de trois séquences historiques:

« l’Euro hier : un beau rêve »,

Notre intervenant a rappelé les espoirs suscités par le « serpent monétaire européen » sous l’égide de Valéry Giscard d’Estaing et Helmut Schmidt et les circonstances historiques  qui ont conduit François Mitterrand à imposer la monnaie unique à Helmut Kohl comme mesure de « compensation » à la réunification de l’Allemagne …

« l’Euro aujourd’hui : une triste réalité »,

Notre intervenant a ensuite dressé le triste tableau des désillusions suscitées par l’Euro : politiques d’austérité, chômage, domination de l’économie allemande, impossibilité de rétablir la compétitivité des entreprises en jouant sur les parités monétaires,  polarisation économique des pays en fonction des niveaux comparatifs de productivité des économies nationales alors que le faible montant du budget de l’Europe ne permet pas de compenser par une politique budgétaire adéquate …

De plus en plus de gens avertis se rendent compte que l’on va dans le mur. La situation de la Grèce est emblématique. La montée des populismes menace…

 « l’Euro demain : le salut par l’Euro – Franc ».

Au travers d’un exposé très technique, Bruno Moschetto a défendu l’idée de la création d’un Euro monnaie commune de l’Union européenne (zone Euro), laissant coexister des Euros nationaux (Euro Lire, Euro Mark, Euro Franc etc.). C’est la seule voie réaliste, susceptible de préserver la dynamique du processus  de construction européenne à court et long terme. Les autres alternatives sont : soit un saut rapide dans le fédéralisme à l’échelle de la zone Euro qui parait illusoire et utopique dans l’état actuel de l’Europe, soit le retour pur et simple aux monnaies nationales qui signerait définitivement  la fin de l’idée européenne…

La discussion qui a suivi l’exposé de Bruno Moschetto a été riche mais malheureusement trop brève,  ce qui est normal dans le cadre d’un petit déjeuner,  tant les participants se sont montrés intéressés par le sujet, assez technique et aride pour le grand public faute d’une pédagogie adaptée, et la recherche d’une possible sortie par le haut de la crise de l’Euro.

Gilbert Deleuil

Vice-Président de Galilée SP

Président de NIP

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s